A PROPOS

On peut vite se perdre face à la multitude des régimes et recommandations nutritionnelles : Atkins, vegan, low carb, high fat, Dukan, paléo ou encore cétogène…

Quelle méthode choisir pour perdre du poids, prendre du muscle ou, mieux vous nourrir pour vous sentir bien dans votre corps ?

Pas facile de s’y retrouver.

Avez-vous déjà suivi un régime alimentaire « à la mode » avant de l’abandonner trois semaines plus tard ?

Vous connaissez ce sentiment de culpabilité qui vous ronge lorsque de lassitude vous arrêtez de suivre la soi-disant dernière méthode miracle.

Revenant alors à la case départ, vous déprimez puis vous réussissez à vous motiver pour commencer un nouveau régime alimentaire, en sachant que cela ne durera sûrement que quelques semaines…

Cette spirale infernale fait mal au corps et à l’esprit.

Et c’est comme ça qu’avec le temps on finit perdu, sans savoir plus quoi manger.

Êtes-vous déjà restés plantés là, devant votre frigo ouvert, à tourner cette fameuse question dans tous les sens :

Qu’est-ce que je vais manger ce midi ?

– Des pâtes ? Non, trop de glucides.

– Du poulet ? Encore de la viande et puis avec quoi ?

– Une salade ? Je vais avoir faim à 15 h.

– Un plat préparé ? Non, c’est plein d’additifs et de conservateurs.

– Un sandwich ? Trop calorique…

Normal. C’est exactement ce qui m’est arrivé.

Bonjour, moi c’est Albane.

Sur ce blog, je vous partage des informations nutritionnelles, des recettes, des astuces et des coups de cœur autour de l’alimentation IG bas.

1. Qu’apprendrez-vous sur ce blog ?

Beaucoup de choses je l’espère !

Des astuces, des conseils santé, des recettes et plus encore.

Voici quelques sujets que j’aborde dans mes articles :

  • la nutrition à indice glycémique bas
  • la perte et maîtrise du poids
  • les émotions liées à la nourriture

2. Quelles ressources ?

Vous trouverez sur ce blog :

  • des articles explicatifs sur la nutrition
  • des recettes (classées par catégories)
  • des documents pour vous organiser au quotidien (menus, liste de course, mémo)

Commençons maintenant.

Cliquez sur ce lien que je vous envoie votre guide gratuit « Mes produits indispensables IG bas » (liste de courses et modèles de menus prêts à imprimer)

3. Un peu plus sur moi et mon parcours avec la nourriture

3.1 Une histoire d’amour qui commençait mal.

L’alimentation et moi, ça n’a pas toujours fait qu’un.

Dans mon enfance, d’aussi loin que je puisse me souvenir, je n’ai JAMAIS aimé manger.

C’est moche, je sais.

Petite, à part les crêpes du samedi soir, les poires au sirop et la bûche de Noël de ma grand-mère, rien ne passait.

Autant dire que j’étais une brindille, abonnée à rester à la table familiale pour terminer mon assiette… Du bonheur en barre.

Mon inscription à la cantine n’a pas vraiment arrangé la situation. Même les dames de service se dépitaient.

Quand j’y repense, ça me fait sourire !

Mieux vaut en rire qu’en pleurer parce qu’à l’époque tous les midis j’allais à la cantine en larmes. Bref, ça commençait mal.

3.2 Un début de mieux

J’ai commencé à apprécier la cuisine avec la pâtisserie.

Pas très sain, me direz-vous, oui, mais c’était une porte d’entrée.

Plus jeune, j’ai donc gavé ma famille de gâteaux au chocolat, crumbles aux pommes, de Reines de Saba, de cookies… De quoi se constituer une bonne addiction au sucre.

3.3 Le début des restrictions

À 12 ans, j’ai été opérée d’une tumeur au cerveau. La tumeur a complètement été enlevée (chouette !), mais le chirurgien a aussi dû retirer mon hypophyse (moins chouette !).

Cette petite glande régule toutes les hormones du corps humain et se situe dans le centre de commande de la faim (pas du tout chouette).

Résultat, en 2 mois de vacances, j’ai pris 10 kg.

Mais j’ai surtout pris une claque en retournant au collège. 

Ah… l’adolescence, âge ingrat. Ma transformation « brindille VS grassouillette » n’est pas passée inaperçue.

C’est là que j’ai commencé à vouloir moins manger et que le début de la spirale régime-destruction de l’estime de soi a commencé.

3.4 Il doit y avoir mieux

« Avance rapide »

Le temps avait atténué les douleurs du début, mais finalement je n’avais toujours pas trouvé la solution pour me nourrir bien et surtout me sentir bien.

J’essayais régulièrement de nouvelles façons de m’alimenter sans vraiment dénicher ce qui me convenait.

Il m’a fallu beaucoup de temps pour apprendre à reconstruire mon estime de soi. Être capable de dire et de penser je suis bien comme je suis.

C’est mon amoureux (et futur mari, ♥chic♥) qui m’a beaucoup aidé sur ce chemin.

3.5 La révélation : j’avais tout faux !

Cuisiner pour 2 puis pour 3 ça change la donne.

Ma vision de la nourriture avait déjà beaucoup évolué, mais 2 déclics ont transformé ma vie :

  1. – un reportage sur le sucre : Le Sucre Caché (Arte)
  2. – la découverte du livre Le Nouveau Régime IG: index glycémique d’Angélique Houlbert et Elvire Nérin

La découverte de l’indice glycémique et de son impact sur la digestion a été un soulagement.

J’avais enfin trouvé une façon de me nourrir, sans privation excessive et qui incluait ma famille.

C’est à ce moment-là que j’ai compris que je poursuivais le mauvais ennemi.

Je m’acharnais depuis des années à supprimer le gras (yaourt 0 %, beurre15%, crème 4 %… bref tout ce qui peut être allégé !) et là j’ai découvert que non le GRAS C’EST LA VIE !

Oui, oui je sais ça fait un choc. Respirez un coup, on reprend.

Ce qu’il faut « supprimer » (enfin limiter au maximum), c’est le sucre raffiné ajouté.

Si vous voulez en savoir plus cliquer sur le lien de cet article qui vous explique cela en détail.

3.6 Et maintenant ?

C’est parce que j’ai atteint cette sérénité avec la nourriture que j’ai voulu partager cela avec d’autres personnes.

Lorsque j’ai commencé à faire des recherches sur le régime IG bas je n’ai pas trouvé beaucoup de ressources en ligne. Mais ce sujet m’a passionné.

J’ai passé des heures à regarder des conférences, des reportages, des blogs souvent en anglais.

C’est pourquoi j’ai créé ce blog pour inspirer d’autres personnes, mais aussi pouvoir échanger avec vous.

Depuis, le début de l’aventure, la communauté sur internet a bien grandi et notre famille aussi !

Nous sommes désormais 4 à savourer les recettes IG bas au quotidien.

Je me suis aussi formée pour être certifiée en nutrition et pouvoir vous accompagner à rééquilibrer votre alimentation.

Si vous êtes arrivé(e) jusqu’au bout de cet article, c’est probablement que cela fait résonner quelque chose en vous.

Vous voulez sans doute avoir une relation plus apaisée avec la nourriture.

Vous êtes alors au bon endroit !

Et si vous attendiez un déclic ou un signe, c’est fait !

Lancez-vous, commencez dès aujourd’hui.

Choisissez une recette, où si vous avez l’esprit aventurier planifier quelques jours avec des repas IG bas.

Surtout, ne me croyez pas… Essayez par vous-même.

Tentez l’aventure IG bas et qui sait vous deviendrez peut-être même un adepte ?

Commencez tout de suite.

Téléchargez votre pack de fiches « Mes produits indispensables IG bas » (liste de courses et modèles de menus prêts à imprimer)

C’est gratuit… foncez !

Essayez les recettes ? ici

Lisez les articles d’infos sur la nutrition ? ici

Découvrez les favoris de mes placards ? ici

Regardez mes vidéos sur YouTube ?  par-là 

6 Commentaires

  • Laura

    Merci de t avoir présenté tu a l air d être une personne sincère et gentille … je regarde bcp tes vidéos sur you tube et ça m aide bcp ainsi que les recettes… manger moins de sucres pour être en pleine forme!
    A bientot

    • Albane

      Bonjour Laura, merci pour ton adorable commentaire et ton soutien !
      Belle fin de journée et à bientôt sur le blog ou sur youtube,
      Albane

  • Elsa

    Bonjour Albane,
    J’ai découvert vos vidéos hier et je les trouve tellement agréables et simples à regarder. Vous expliquez les choses de manière efficace et vos recettes donnent vraiment envie.
    Depuis quelques jours, j’erre comme une âme en peine sur internet à la recherche de je ne sais trop quoi pour essayer de comprendre pourquoi ma fille et moi n’arrivons pas à petit déjeuner le matin juste après le réveil… impossible… rien ne rentre… il faut attendre 9h du matin minimum pour arriver à avaler quelque chose… on a même essayé de faire des choses que l’on aime… rien à faire. Et ce n’est pas bon car nous commençons notre journée fatiguées… auriez vous une explication à cela?
    En attendant votre avis, merci encore pour vos vidéos et vos explications… ça a été une super rencontre…
    Elsa

    • Albane

      Bonjour Elsa,
      Merci beaucoup pour votre commentaire et votre soutien ! Je suis ravie de savoir que mes vidéos vous intéressent.
      Pour le petit-déjeuner, il n’y a rien d’obligatoire! Si vous n’avez pas faim commencez simplement par une boisson chaude ou froide.
      On veut toujours suivre des règles mais ça peut être plus culpabilisant qu’autre chose, écoutez-vous et ce sera parfait!
      A bientôt,
      Albane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé.